Vous êtes ici

Recommandations du CNU d'Anatomie pour les candidats PU-PH

 PLAN :

  1. Préambule général
  2. Dossier pour le CNU
  3. Les épreuves du conours

Membres du CNU (Avril 2012)

Jean-Michel Rogez Président (Nantes), Marc Braun (Nancy), Vincent Delmas (Paris Descartes), Jean Luc Dumas (Paris 13), Daniel Le Gars (Amiens), Christian Fontaine (Lille 2), Pascal Foulon (Amiens), Patrice Le Floch Prigent (Versailles St Quentin en Yvelines), Jean Marie Le Minor (Strasbourg), Thomas Le Corroller (Marseille), Olivier Trost (Dijon), Dominique Prat-Pradal (Nîmes)

Ces recommandations ont été revalidées à l’unanimité par les membres de la sous-section 42-01 du CNU.

 

RECOMMANDATIONS DU CNU D’ANATOMIE POUR LES FUTURS CANDIDATS AU POSTE DE PROFESSEUR DES UNIVERSITES-PRATICIEN HOSPITALIER (PU-PH)

PREAMBULE GENERAL

Le CNU doit évaluer les qualités d’un candidat potentiel à un poste de PU-PH en anatomie dans les trois domaines que sont la recherche, l’enseignement et l’activité clinique, ainsi que ses activités d’intérêt général. Le CNU établira les contacts nécessaires avec les autorités locales : le responsable du laboratoire d’anatomie, le chef de service clinique ou le chef de pôle, le doyen de la Faculté de Médecine ou le président d’Université, le président de CME, afin de recenser en amont les candidatures et de pouvoir, en accord avec les instances locales, guider et conseiller les futurs candidats au minimum dans les trois ans précédant l’année de la nomination. Le candidat devra présenter un projet créatif et réaliste et montrer qu’il est capable d’animer une équipe. Il devra remplir les conditions de mobilité exigées par le ministère (voir Annexe).

Activité pédagogique : Le CNU s’informera, auprès de toutes les personnes compétentes, de l’activité pédagogique du candidat : le doyen, le président de la commission pédagogique, le responsable d’enseignement…Seront particulièrement prises en compte :

  • Les évaluations formalisées des capacités pédagogiques : évaluation dans l’UFR par les étudiants et les autres enseignants, auditions pédagogiques.
  • Formation à la pédagogie selon les normes établies par la CIDMEF (www.cidmef.u-bordeaux2.fr)
  • Le candidat présentera la liste des activités d’enseignement universitaire au cours des dernières années (enseignement du premier, deuxième et troisième cycle des études médicales, DES, DU et DIU, DEA ou Master…). Il présentera également un état des formations continues auxquelles il a participé (enseignements post-universitaires, séminaires).
  • Le jury sera particulièrement attentif aux enseignements nationaux et internationaux effectués sur invitation.
  • Enfin, le candidat fournira la liste de ses publications didactiques : revues générales, livres…

Activité de recherche : Le candidat rédigera un rapport global sur son activité de recherche, détaillant les différentes étapes de cette activité, sa cohérence et son ouverture sur le futur.

Le jury sera particulièrement attentif à la démonstration faite par le candidat quant à ses habiletés à créer de nouveaux axes de recherche en anatomie et à diriger des travaux en encadrant des collaborateurs plus jeunes.On attendra ainsi que soient présentés plusieurs travaux dirigés et les publications qui en sont issues au cours des années précédentes.

 Dans cette perspective, le candidat doit faire partie intégrante d’une équipe de recherche labellisée. Pour illustrer cette présentation de son activité de chercheur, il choisira et présentera devant le CNU cinq publications qui lui semblent les plus représentatives. Il devra justifier ce choix, exposer en quoi chaque étude a joué un rôle déterminant dans la cohérence de son travail de recherche. Le candidat aura par ailleurs fourni la liste de ses diplômes et titres universitaires (DEA ou Master 2, thèse d’université, HDR) et de ses publications complètes (voir annexe). Les revues générales seront listées dans les publications didactiques. Le rang de signature dans la publication et son impact factor (IF) seront analysés avec attention.  Le ou la candidate devra avoir publié au minimum quatre articles originaux de travaux en anatomie, en premier ou en dernier auteur dans des revues à comité de lecture international et indexées),

Activité clinique : Le CNU s’enquerra, auprès de toutes les personnes susceptibles de l’éclairer, de l’activité clinique du candidat, de son intégration dans une équipe et au sein de l’hôpital. Seront notamment contactés : le chef de service ou le chef de pôle si nécessaire et le président de la CME ou du CCM. Le candidat fournira un rapport détaillé sur son activité hospitalière : consultations, visites, activités spécialisées, autres activités de soins, réalisées pendant les cinq dernières années.

Activité d’intérêt général :Les activités d’intérêt général seront également prises en compte par le jury : au sein de l’hôpital (CME, CCM, commissions diverses), de l’UFR ou de l’université (conseil de gestion ou d’administration, commission scientifique ou pédagogique), participation à des sociétés savantes ou à des groupes de recherche internationaux. La participation active à la vie du collège des professeurs d’anatomie ou de l ‘association des morphologistes et de leur discipline clinique (présentations, prise de responsabilités au sein de groupes thématiques, animation de réunions nationales ou régionales…) sera analysée avec attention par le jury (N.B. cette dernière activité ne doit pas seulement être présente dans le domaine clinique).

Ces recommandations ont pour but d’établir un profil assez complet des qualités que l’on doit demander actuellement à un futur Professeur des Universités.

Néanmoins, le profil d’un(e) candidat(e) sera également évalué en tenant compte des paramètres liés à l’environnement scientifique et médical dans lequel il aura réalisé sa formation, ainsi que des spécificités du service et de l’établissement dans lequel il exercera ses fonctions hospitalo-universitaires.

La sous-section d’anatomie du CNU souhaite avoir de manière continue un rôle de conseil et d’orientation auprès des différents chefs de service, des responsables hospitaliers ou universitaires locaux et, bien entendu, des candidats. Il sera en permanence à leur disposition pour les aider à réaliser au mieux cette candidature.

RECOMMANDATIONS pour la présentation des listes de Titres et Travaux

Le dossier de candidature devra comporter :

  • Un Curriculum Vitae détaillé comprenant les titres universitaires, les fonctions hospitalières et l’affiliation à des sociétés savantes ou des groupes de recherche structurés,
  • Un rapport d’activité (10-15 pages) détaillant séparément les travaux de recherche, les activités d’enseignement et de soins ainsi que les activités d’intérêt général,
  • Le projet Hospitalo-Universitaire du candidat pour les 5 ans à venir (5-10 pages)
  • Une liste des publications classées de la manière suivante :
  • A – Articles originaux dans des revues à Comité de lecture
    Travaux originaux, Mémoires originaux (avec copie de la 1ère page de l'article)
  • B – Revues générales dans des revues à Comité de lecture et chapitres de livre
  • C – Conférence et communications :
    • Congrès internationaux
      - Conférence sur invitation (titre, société, lieu, date )
      - Communications orales avec résumé
      - Communications affichées avec résumé
    • Congrès nationaux
      - Conférence sur invitation (titre, société, lieu, date )
      - Communications orales avec résumé
      - Communications affichées avec résumé
  • D – Autres publications (didactiques, revues sans comité de lecture).
  • E – Thèses (en séparant clairement les thèses d’exercice et d’université)
           - Directeur de thèse
           - Président de thèse
  • F. Tableau synthétiquedes publications dans des revues de facteur d’impact  avec le rang d’auteur et le facteur d’impact de la revue

Les publications doivent être présentées en précisant le nom de tous les auteurs, le titre du travail, l’année de publication, le tome, la 1ère et la dernière page. S’il s’agit de la publication dans le supplément d’une revue, cela doit être spécifié. Les articles publiés dans un supplément commandé et financé par l’industrie pharmaceutique doivent être identifiés en tant que tels.

L’IF actuel sera systématiquement présenté à la fin de chaque publication.

Son score SIGAPS actualisé sera également fourni dans le dossier de candidature.

Le candidat fournira au jury les meilleures publications qu’il estime particulièrement représentatives de son activité de recherche et les publications qu’il estime représentatives de son activité didactique.

Le jury accordera une attention particulière à la contribution apportée par le candidat à la diffusion en langue française de son activité scientifique.

Pour évaluer l’activité scientifique d’un candidat à la nomination de PU-PH, les seuls articles pris en compte sont les articles originaux (full papers) à l’exclusion des lettres à l’éditeur, cas cliniques, revues générales, etc…

Son appartenance à une équipe labellisée sera considérée comme une perspective particulièrement favorable pour la conduite d’une recherche. Le ou la candidat(e) distinguera également les travaux réalisés au sein du laboratoire d’anatomie de sa faculté.

AU COURS DES EPREUVES DU CNU

  1. La leçon pédagogique. Le jury attribue une note tenant compte du fond (exactitude anatomique) et de la forme des exposés pédagogiques, avec au premier plan la leçon au tableau. Ces critères d’appréciation reposent sur la qualité d’expression de l’enseignant, la clarté des moyens pédagogiques et iconographiques (dessin au tableau) qui sont exposés, et la construction des étapes du cours qui permet d’appuyer la transmission d’un message pédagogique.

  2. La dissection et sa présentation. Cette épreuve n’est nullement une formalité ! Elle est souvent négligée par les candidats pour lesquelles l’habileté manuelle ne saurait suppléer les connaissances anatomiques. On ne dissèque bien que ce que l’on connaît bien… Elle peut être décisive dans la synthèse finale car elle révèle la culture anatomique du candidat, autant que les autres épreuves. Celle-ci se manifeste autant lors de la présentation du travail que lors de la séance de questions/réponses avec les membres du jury.

  3. La soutenance de l’épreuve de titres et travaux.Elle doit être organisée autour de la démarche de recherche et des principaux résultats acquis mais également de la soutenance de la démarche pédagogique suivie par le candidat avec exposition de l’expérience acquise. 

C’est dans ce cadre que le candidat pourrait montrer son savoir faire affirmé et bien maîtrisé dans l’utilisation de techniques pédagogiques appliquées à l’anatomie basées sur des supports informatiques et d’imagerie.

Le candidat devra également présenter les projets pour les années suivantes en particulier les travaux qu’il(elle) a tutorés, ses soutiens locaux en matière de recherche. Cette modalité fait partie du dossier d’HDR.

Il(elle) devra démontrer comment il saura être une personnalité de référence dans sa faculté et dans notre collège.

Lorsque le(la) candidat(e) présente ses titres et travaux séparément devant les deux sous sections (anatomie) puis clinique, il  (elle) veillera à présenter ses travaux de manière plus spécifique selon la discipline. 

 

En conclusion, les candidats pourraient se fixer comme cadre la question suivante :

qu’appportez-vous a la discipline anatomique ?

 

Dernière mise à jour le 17 avril 2012

Auteur(s): 
vote: 
0

Aucun vote pour le moment

CONNEXION UTILISATEUR

Nous suivre

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

Nos partenaires

Le Campus Numérique d'Anatomie

Le site officiel du Collège Médical Français des Professeurs d'Anatomie

© 2014 campusdanatomie.org - Mentions légales

Conception : MediaCraft

Nous contacter

Pour toute aide supplémentaire, vous pouvez

nous contacter directement Marjaneh Ntab: