Vous êtes ici

LE SITE DES CORDELIERS À PARIS : UNE EXCEPTIONNELLE RÉNOVATION

Portrait de Secrétaire Général Collège
Date: 
Jeudi, 23 Mai, 2019 - 22:00

Les travaux de rénovation de l'ancien réfectoire du couvent des Cordeliers, dans l'enceinte de la Faculté de Médecine Paris-Descartes, débutés il y a près de cinq ans, s'achèvent. Le résultat est magnifique.
Datant des 14e et 15e siècle, le réfectoire des Cordeliers a été classé Monument Historique par arrêté du 12 juin 1975. Sécularisés lors de la Révolution française, les bâtiments du couvent - et en particulier l'église - ont été voués à la démolition, hormis le réfectoire. En 1826, le réfectoire a été attribué à la Faculté de Médecine de Paris. De 1835 à 1937, les collections d'anatomie pathologique y ont été exposées (le "Musée Dupuytren"). Le réfectoire a également été le siège de la Société de Biologie de Paris, fondée en 1848 par Claude Bernard (1813-1878), Pierre Rayer (1793-1867), et Charles Robin (1821-1885), et de la Société d'Anthropologie de Paris, fondée en 1859 par Paul Broca (1824-1880).

Pour l'historique du couvent et du réfectoire, voir :
1) Beaumont-Maillet L. Le grand couvent des Cordeliers de Paris. Étude historique et archéologique du XIIIe siècle à nos jours, Paris, 1975.
2) Gilbrin E., "Le réfectoire du Grand couvent des Cordeliers de Paris", Hist. Sci. Méd., 1976, 10, p. 28-40, version numérisée : http://www.biusante.parisdescartes.fr/sfhm/hsm/HSMx1976x010x001_2/HSMx19...

> voir également la page Facebook du Collège des professeurs d'anatomie (avec photographies) : https://www.facebook.com/collegeprofesseursdanatomie/

CONNEXION UTILISATEUR

Nous suivre

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

Nos partenaires

Le Campus Numérique d'Anatomie

Site officiel du Collège Médical Français des Professeurs d'Anatomie (CMFPA)

© 2014 campusdanatomie.org © revised 2019 campusdanatomie.org - Mentions légales

Conception : MediaCraft

Nous contacter

Pour toute aide supplémentaire, vous pouvez

nous contacter directement Marjaneh Ghobad: